Provencher Roy Provencher Roy
 

ÉDIFICE DE LA RUE BANK, COLLINE PARLEMENTAIRE

Ottawa / Canada

FINALISTE D’UN CONCOURS NATIONAL
INFUSION : PAVILLON PARLEMENTAIRE

 « La complexité est une caractéristique remarquable du Canada, une idée distincte d’un État-nation, non conformiste et naturellement polythéiste... » John Ralston Saul

 Le projet du Pavillon parlementaire est un trait d’union qui exprime l’unité issue de la diversité. Il crée le lien entre les parlementaires et les citoyennes et citoyens canadiens, entre la Chambre des communes et le Sénat, entre ceux et celles qui y œuvrent et les visiteurs qui le fréquentent. Il mesure la tradition néogothique du site et crée l’interface entre la Colline parlementaire et l’enceinte de la Cour suprême, de même qu’entre la ville d’Ottawa et la rivière des Outaouais. Le Pavillon agit aussi au croisement de la nature et de la culture. Il est dynamique et reflète les nouvelles émergences, tant politiques et sociales qu’environnementales et technologiques.

Le Pavillon de la rue Bank sera la première nouvelle construction sur la Colline parlementaire depuis plus de 70 ans. Le bâtiment de 20 000 m2 accueillera les bureaux des sénateurs ainsi que la Chambre des communes.

En se posant dans le creuset de la vallée au bord de la rivière des Outaouais, le nouveau Pavillon parlementaire deviendra, dans sa forme paysagère, le lien symbolique et fonctionnel entre le paysage urbain de la cité, le paysage formel de la Colline parlementaire et celui, pittoresque et sauvage, des escarpements surplombant la rivière. Installé en retrait du paysage de la Colline, le Pavillon s’agrippe à la falaise et se love dans le repli de la vallée, en un échange intime avec la nature du site.

L’édifice assemble une palette de matériaux similaires à celle de ses voisins néogothiques, mais traités tout en légèreté et en transparence. Puisant aux mêmes valeurs que ses prédécesseurs, le Pavillon parlementaire s’inscrit dans l’esprit du lieu tout en exprimant une réalité d’aujourd’hui.