Architecture    Sport    Commercial   
Stade Uniprix

Au milieu des années 90, Tennis Canada, en collaboration avec la Ville de Montréal, a pris la décision d’offrir aux Montréalais des installations de tennis permanentes, conformes aux plus hauts standards internationaux et accessibles pour la tenue des Internationaux de tennis, ainsi que pour promouvoir cette discipline auprès du grand public.

En 1992, l’ancien stade de baseball des Expos de Montréal au parc Jarry a donc été transformé dans un temps record, entre deux tournois annuels de tennis, en un complexe de taille. Depuis, deux importantes phases de réaménagement ont été complétées.

Pays

Canada

Ville

Montréal

Client

Ville de Montréal
Tennis Canada

Année

Phase I : 1996
Phase II : 2004
Phase III : 2011

Partenaires

Gauthier Guité Daoust architectes / Dupuis Dubuc architectes (Phase 1) / Aedifica (Phases 2 et 3)

Photographe

Michel Tremblay / Marc Cramer

PHASE III — 2011

Améliorations des installations sportives et de presse :

  • Nouvelle galerie de presse pour répondre à l’affluence des médias et aux standards de la couverture médiatique actuelle ;
  • Aménagement d’une fausse sur toute la longueur du court pouvant accueillir 30 photographes ;
  • Aménagement de lucarnes pour les caméras afin de se conformer aux nouveaux standards internationaux de télévision ;
  • Restauration des salons aériens pour les joueurs et les représentants internationaux ;
  • Nouvelle structure d’accueil au stade secondaire ;
  • Ajout de quatre courts couverts en terre battue.

PHASE II 2004

Devant le succès croissant des Internationaux de tennis tenus chaque année au Stade Uniprix, les installations existantes ne pouvaient plus répondre à la demande ; elles ont donc été soumises aux travaux d’agrandissement et de réaménagement suivants :

  • Rendre permanentes les installations du court no1 et augmenter la capacité de sièges jusqu’à concurrence de 7 000 places ;
  • Agrandir le centre intérieur en ajoutant quatre nouveaux courts ;
  • Planifier l’ajout de sept courts extérieurs en prévision de la tenue de la Coupe Davis ;
  • Réaménager les espaces verts du parc Jarry.

PHASE I – 1996

Au milieu des années 90, Tennis Canada en collaboration avec la Ville de Montréal a pris la décision d’offrir aux Montréalais des installations permanentes, conformes aux plus hauts standards internationaux, pour la tenue des Internationaux de tennis, ainsi que pour promouvoir cette discipline auprès du grand public. L’ancien stade de baseball des Expos de Montréal au parc Jarry a été transformé dans un temps record, entre deux tournois annuels de tennis, en un complexe de taille.

On y trouve le court central avec 10 500 sièges, secondé par 12 courts extérieurs, un centre intérieur opérationnel douze mois par année avec 8 courts de tennis couverts, des vestiaires, des franchises, des locaux de soutien et un stationnement de 900 places.

Aux installations sportives s’ajoute un centre administratif qui loge les bureaux de :

  • Tennis Canada,
  • la Fédération québécoise de tennis,
  • la Ville de Montréal.
Distinctions

1996

Mention en architecture, catégorie bâtiment commercial, Ordre des architectes du Québec.

Projets similaires