L’Îlot Balmoral finaliste du prestigieux concours international du MIPIM

29_01_2020

C’est avec une grande fierté que les équipes engagées dans la conception et la construction de lÎlot Balmoral ont appris que le projet se classe parmi les finalistes dans la catégorie des « meilleurs développements à usage mixte » du prestigieux concours international du MIPIM, le plus grand marché international des professionnels de l’immobilier. Le concours évalue notamment la signature architecturale, l’innovation, les caractéristiques environnementales et l’intégration des projets dans leur milieu.

La Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM), propriétaire et maître d’œuvre du projet, a confié à la firme d’architecture Provencher_Roy le mandat de concevoir un immeuble emblématique à vocation culturelle pour compléter la place des Festivals. Avec l’emménagement de l’Office national du film du Canada ainsi que de l’École des arts numériques, de l’animation et du design (NAD) de l’UQAC, l’Îlot Balmoral est aujourd’hui la vitrine du cinéma et des arts numériques dans le Quartier des spectacles.

Nancy Shoiry, directrice générale de la SHDM : « Depuis le début, la SHDM souhaitait développer un projet ambitieux, marquant, qui témoigne de l’esprit créatif de Montréal et qui intègre les plus hauts standards en matière d’écoresponsabilité. Nos partenaires de Provencher_Roy ont relevé le défi avec talent et nous sommes fiers que l’Îlot Balmoral se distingue dans des concours d’envergure internationale. En tant que société paramunicipale, j’ajouterai que nous sommes aussi fiers d’avoir réalisé ce bâtiment de grande qualité qui s’ajoute à notre important portefeuille immobilier. »

Claude Provencher, associé principal et cofondateur de la firme Provencher_Roy : « Voir notre travail reconnu par des observateurs exposés aux meilleurs projets dans le monde est toujours la source d’une grande fierté. Soutenus par la vision et l’ambition de la SHDM, nous avons développé pour l’Îlot Balmoral un concept architectural qui transforme le paysage urbain tout en étant écoresponsable, attirant pour le public et valorisant pour les organisations qu’il accueille. Nous avons aussi une pensée émue pour notre défunt collègue Eugenio Carelli, qui a largement contribué, avec l’équipe, au succès du projet et qui aurait été fier de cette reconnaissance. »

Avec une facture visuelle exceptionnelle, l’Îlot Balmoral contribue à l’aspect éclatant de la place des Festivals, lieu de rassemblement et de culture. Une immense brèche oblique, d’un rouge vif, scinde le bâtiment en deux et dévoile un atrium pleine hauteur qui permet à la lumière naturelle de pénétrer et d’éclairer les passerelles entre les deux volumes. Le hall traversant a été pensé en fonction des piétons qui pourront à loisir traverser cet espace public dont les premiers niveaux sont vitrés sur trois côtés. Candidat pour une certification LEED-NC Or, l’Îlot Balmoral a été conçu et construit selon les principes du développement durable, avec une conception qui favorise les économies d’énergies et la qualité de l’air, un toit vert et des aménagements favorisant le transport actif et les énergies propres.

L’Îlot Balmoral s’est distingué parmi 228 candidatures, en provenance de 45 pays, soumis à l’édition 2020 de ce concours phare du secteur immobilier, avec une compétition d’un très haut niveau. Les gagnants seront annoncés lors de la rencontre annuelle du Marché international des professionnels de l’immobilier (MIPIM), qui aura lieu du 10 au 13 mars 2020 à Cannes (France). La liste des finalistes dans toutes les catégories est présentée ICI (en anglais seulement).