Planification de l’aire TOD – Ville de Saint-Basile-le-Grand

L’objectif de cet exercice de planification consiste dès lors à dresser les grandes lignes du projet d’aménagement dans une perspective d’autoriser une plus grande densité de construction, tout en s’assurant que celle-ci s’harmonise à l’environnement bâti actuel.

Sans fixer le plan d’ensemble qui sera amené à évoluer dans le temps, le concept d’aménagement proposé par l’équipe de Provencher_Roy s’attardera à définir l’organisation spatiale et programmatique du site.

Il comprendra donc :
_La trame de rues collectrices et les connexions artérielles aux quartiers environnants;
_La répartition des différentes typologies de bâtiments;
_La création de liens et d’aménagements susceptibles de favoriser la mobilité active et la vie de quartier;
_La consolidation du réseau vert existant ;
_L’implantation d’un pôle communautaire multifonctionnel en complémentarité des équipements existants;
_L’inclusion d’une offre commerciale de proximité destinée aux membres de la collectivité et aux usagers
du train de banlieue.

 

Client

Ville de Saint-Basile-le-Grand

Superficie

10 000 m²

Année

2016

L’aire TOD de Saint-Basile-le-Grand s’insère dans un milieu à dominance résidentielle ponctué par des usages commerciaux et institutionnels. Les usages résidentiels sont principalement représentés par des développements de maisons unifamiliales isolées dans les villes de Saint-Basile-le-Grand et Saint-Brunode-Montarville. Ces quartiers sont principalement localisés de part et d’autre de la Route 116 (boulevard Sir-Wilfrid-Laurier).

Les caractéristiques typomorphologiques se distinguent par un bâti de 1 à 3 étages associé à de vastes cours arrière et de larges marges avant paysagées. Impliquant d’importantes superficies de terrain par unité résidentielle, le modèle de la maison unifamiliale isolée ne permet pas de répondre complètement aux objectifs de densification définis pour un TOD. L’intégration de nouvelles typologies d’habitation avec la trame existante constitue un enjeu dans le cadre de ce mandat. Quelques immeubles résidentiels multifamiliaux de moyenne densité ont été érigés à proximité du site d’intervention, notamment à Saint-Bruno-de-Montarville le long du boulevard de Boucherville et à Saint-Basile-le Grand en marge du boulevard du Millénaire dans le quartier de la Gare. Ces développements plus récents s’illustrent par un bâti de moyenne densité avec des typologies de maisons jumelées, en rangée et par des immeubles multifamiliaux.

 

En ce qui a trait aux usages commerciaux, ceux-ci se définissent par des magasins de grande surface localisés le long de la Route 116. Le centre commercial de la Place de la Gare, limitrophe à l’aire TOD, vient compléter cette offre en proposant une panoplie de biens et services courants (épicerie, pharmacie, services bancaires, etc.).

Un noyau commercial est aussi implanté le long de la montée Robert, coeur historique de Saint-Basile-le-Grand. Celui-ci se compose essentiellement de petits commerces de proximité et locaux accueillants des services
professionnels. Ils créent autour de la Montée Robert une ambiance chaleureuse et champêtre où la mixité des fonctions articule un véritable milieu de vie.

La ville de Saint-Basile-le-Grand est également dotée d’équipements publics, dont plusieurs écoles primaires et le centre civique Bernard Gagnon au sein du parc du Ruisseau, comprenant notamment l’aréna Jean-Rougeau.

Projets similaires