École Saint-Bernardin

L’école primaire Saint-Bernardin est située dans l’arrondissement Villeray – St-Michel – Parc-Extension à Montréal. Elle s’implante dans un îlot à vocation institutionnelle et dans un voisinage qui compte plusieurs institutions circassiennes (TOHU, École nationale de cirque), un CHSLD et le parc Frédéric-Back.

Une école primaire renouvelée — Avec son architecture ouverte sur le quartier, elle revitalise non seulement un terrain à l’abandon, mais participe aussi à l’animation des lieux, à la consolidation du tissu urbain et à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens.

L’école Saint-Bernardin a été conçue autour de trois piliers : la réussite éducative, le développement durable et les arts. Le premier s’exprime au travers de locaux polyvalents capables de se transformer en fonction des besoins. Le deuxième s’articule autour d’un projet pédagogique qui fait la belle part à l’agriculture urbaine dans une cour reverdie. Le dernier inscrit l’école dans l’esthétisme de la cité des arts du cirque et offre des gymnases adaptés à cette discipline.


Photographie

David Boyer

Aménagement paysager

NIPPAYSAGE

Pays

Canada


Ville

Montréal


Client

Centre de services scolaire de Montréal (CSSDM)


Superficie

4 645 m²


Année

2021


Une architecture ludique

Le design de l’école est contemporain, ludique et joyeux. La volumétrie rappelle les jeux de blocs de construction et les couleurs d’une boite de crayons. Le rez-de-chaussée en transparence, où sont réunis les espaces ayant une utilisation étendue au service de garde et à la communauté, contribue à l’animation du quartier en faisant déborder sur la place publique la vitalité et le dynamisme des jeunes usagers. Le gymnase s’élance vers la voie publique. Il est fenestré sur trois de ces faces, donnant aux élèves l’impression de jouer dehors toute l’année. C’est également un élément signalétique fort qui annonce l’école primaire et dialogue avec l’espace circassien sur la rue Jarry.

Encourager la réussite scolaire

À l’intérieur de l’école, des niches ponctuent les corridors. De différentes grandeurs, elles peuvent être utilisées autant à des fins de socialisation que de concentration. Des insertions de couleur viennent animer les corridors, les espaces de casiers et les classes, aidant les élèves à s’orienter dans l’espace.

S’inscrire dans le tissu urbain

Le voisinage de l’école compte certaines des plus importantes institutions circassiennes de la ville, dont la TOHU et l’École nationale de cirque; un CHSLD; et le parc Frédéric-Back. En venant revitaliser un terrain laissé depuis longtemps à l’abandon, le projet permet d’augmenter l’animation des lieux, d’en consolider le tissu urbain, d’améliorer la qualité de vie des citoyens et de renforcer le sentiment d’appartenance de la communauté.

Le rez-de-chaussée en transparence, où sont réunis les espaces ayant une utilisation étendue au service de garde et à la communauté, contribue à l’animation du quartier en faisant déborder sur la place publique la vitalité et le dynamisme des jeunes usagers.

Équipe du projet

Jean-Philippe Angers, Carl Aubé, Clement Bastien, Guillaume Beaudouin, Laurianne Brodeur, Maxime Capuano, Jolyane Gagnon, Aimie Goudallier, Ana Elvira Isaza, Maryse Laberge, Geneviève Lamarche-Moore, Catherine Landry, Julie-Hanh Leclair, François Thibaudeau.

Distinctions

2022
Certification Or, Catégorie Bâtiment public/Bâtiment d'enseignement scolaire & préscolaire, Grands Prix du Design