Renouvellement de l’Îlot 2 de la Cité parlementaire

CONCOURS INTERNATIONAL

Le mandat du concours de l’Îlot 2 consistait à transformer plusieurs édifices patrimoniaux en un complexe à bureaux novateur sur la colline du Parlement.

Situé à Ottawa, l’îlot 2 est un îlot urbain qui fait face à l’édifice du Centre et à la tour de la Paix de la Cité parlementaire. Dans l’esprit de Réconciliation, nous reconnaissons que la Cité parlementaire – Îlot 2 se trouve sur un territoire non cédé et non restitué de la Nation algonquine Anishinabeg.


Électromécanique

Arup

Structure

Arup

Aménagement paysager

Vlan paysages

Autres collaborateurs

Aubin Consulting / Barry Padolsky (GRC Architects)

Certification

Vise la norme CBDC du bâtiment à carbone zéro et la certification LEED v4 Platine- nouvelle construction

Pays

Canada


Ville

Ottawa


Client

Travaux publics et services gouvernementaux Canada


Superficie

51 000 m²


Année

2022


Concours d’architecture pour la Cité Parlementaire d’Ottawa.

Rassembler au cœur de la Cité parlementaire

La programmation de l’Îlot 2 comprend des bureaux destinés au Sénat et à la Chambre des communes, des locaux parlementaires, la Bibliothèque du Parlement, et des locaux dans le centre commercial de la rue Sparks. Deux des 11 édifices existants de l’îlot sont consacrés à la création d’un espace des peuples autochtones (et ne font pas partie du concours) qu’il a fallu considérer lors du développement du concept. Les améliorations apportées par notre approche visent une meilleure expérience piétonnière, l’intégration de places publiques et une plus grande flexibilité des espaces.

Architecture civique à Ottawa, Canada.

Restaurer. Réconcilier. Renouveler.

Tout au long du concept, nous avons été marqués par la richesse du savoir autochtone transmis par notre collaborateur, le consultant Aaron Aubin, urbaniste. La vision architecturale de nos concepteurs pour l’Îlot 2 est fondée sur la volonté de restaurer, de réconcilier et de renouveler notre appartenance commune au Canada, en y intégrant le concept du Canada comme terre de nombreuses nations et en honorant l’importance des peuples Autochtones. Dans le respect des savoirs Autochtones, nous avons tenu une cérémonie de purification, de feu sacré et d’eau afin de nous guider sur la voie d’une réconciliation significative et durable.

 

Projet d’architecture pour un ensemble de bureaux du gouvernement fédéral à Ottawa.

Intégrer des nouvelles places publiques

Avec son point de vue unique sur la Colline du Parlement, la Place des nombreuses Nations peut accueillir différents types de cérémonies, événements culturels et rassemblements publics. Elle est composée d’un bassin circulaire d’eau et d’un Feu sacré, tous deux alignés avec la Tour de la Paix. Une nouvelle expérience civique est ainsi créée, imprégnée d’indigénéité et apportant de nouvelles voix au récit national.

Concours d’architecture à Ottawa (Canada).

Un nouvel espace symbole

La Tour de la Vérité et de la Réconciliation reflète un désir collectif de préserver l’histoire des premiers peuples Autochtones de la région, tout en renouvelant notre compréhension du Canada. Alignée avec la Tour de la Paix, son agora s’ouvre pour des événements et des rassemblements, symbolisant une continuité dans l’ouverture canadienne. A l’intérieur, les salles de comité flexibles et transparentes peuvent accueillir une grande variété de fonctions, s’adaptant ainsi à une démocratie en constante évolution. La Tour est habillée de bois de cèdre, aux propriétés indigènes médicinales et purificatrices. Les panneaux en bois sont sculptés par des artistes Autochtones contemporains, afin de partager histoires et légendes traditionnelles avec la Cité parlementaire.

Cette nouvelle proposition pour l’Îlot 2 s’exprime par des espaces civiques égalitaires et partagés, s’adressant à la fois à la culture autochtone et aux valeurs universelles de la démocratie, tissant une histoire entre les générations passées, présentes et futures de Canadiens.

 

Provencher_Roy propose un complexe rassembleur pour le concours îlot 2.

Un modèle de développement durable
exemplaire

Le principe de la septième génération est un concept autochtone basé sur l’ancienne philosophie Haudenosaunee (Iroquois) selon laquelle les décisions que nous prenons aujourd’hui devraient aboutir à un monde durable dans sept générations. Cette vision se manifeste à la fois dans la forme du projet et dans le rassemblement du public sur le site.

Nous proposons un modèle de développement durable exemplaire – mettant à l’honneur notre terre, notre eau, notre air, nos ressources, nos gens, notre histoire et de notre avenir. Ce modèle démontre la valeur d’une durabilité ayant un impact réel et met en valeur les plus récentes innovations canadiennes de calibre mondial. De plus, notre vision est que la forme bâtie inspire les élus et les citoyens soucieux de l’écologie, en les inspirant et en leur donnant les moyens de présenter ces notions et perspectives à leurs électeurs respectifs.

Schéma de développement durable par Provencher_Roy.
Concours Îlot 2 à Ottawa par Provencher_Roy.

Équipe du projet

Josée Bérubé, Claude Bourbeau, Roch Cayouette, Frédéric Champagne, Alice Cormier-Cohen, Nicolas Demers-Stoddart, Marina Dentico, Nathalie Dion,  Sébastien Dufour, Mélanie Dupuis, Sybel Dumaresq, Francis Fontaine, Sébastien Frenette, Sonia Gagné, Denis Gamache, Matthieu Geoffrion, Vincent Hauspy, Caroline Jerabek, Avo Keuyalian, Simon Lachapelle, Benoit Laforest, Julien-Pierre Laurendeau, Patrice Leroy, Toby Manaças, Guillaume Martel-Trudel, Suzanne Mélançon, Fabienne Mercier, Philippe Mizutani, William Picard, Gerardo Perez, Claude Provencher, Sébastien Riendeau, Reza Sabouti, Simon St-Denis, Michael Simard, Alexandre Toueg, Audrey-Ann Viens, Lisa Waite.