Symphonia POP

Un panorama urbain et fluvial

Symphonia POP s’implante sur un terrain convoité au bord du fleuve Saint-Laurent, à proximité du lac des Battures et du terrain de golf. Cet emplacement, qui comprend plus de 1 000 pieds de berge, est formé de deux paysages bien distincts. D’une part, la face nord du site pointe vers Montréal et son centre-ville qui forment, avec le mont Royal, un paysage urbain. D’autre part, au sud-ouest, s’ouvrent le fleuve, la Montérégie et les rapides de Lachine qui forment un second paysage large et naturel.

Le projet s’érige en bordure de la tour Symphonia, phase I de ce complexe résidentiel. Cette dernière intègre dans sa composition générale un élément courbe faisant face au fleuve et un volume orthogonal orienté, sur sa plus large face, vers le centre-ville de Montréal. Son caractère architectural est sobre avec une matérialité indifférenciée, employant un verre de teinte bleu vert sur toutes les faces de l’immeuble. Le projet comprend également un hall d’entrée somptueux, décalé à l’ouest de la tour.

 

Pays

Canada

Ville

Îles-des-Soeurs

Client

Développement Symphonia

Superficie

29 590 m²

Année

2020

« Afin de garder une cohérence architecturale entre le nouveau et l’existant, nous avons décidé de prolonger certains éléments distinctifs présents dans l’architecture de la phase I et d’en redéfinir d’autres pour permettre un souffle nouveau à l’ensemble. Il a notamment été décidé de poursuivre la dualité fleuve / ville, qui était déjà présente dans l’organisation des cadres visuels de la phase I, en créant un projet qui s’adresserait précisément à ces deux entités », explique Roch Cayouette, architecte associé chez Provencher_Roy.

Deux perspectives qui appellent à deux architectures complémentaires

Dans un premier temps, pour répondre au côté fleuve, la présence dans la phase I d’un hall d’entrée excentré a incité les architectes à créer une symétrie, grâce au tracé d’un axe central passant au cœur de cet espace, pour déterminer la composition architecturale et l’emplacement de la phase II. Ce geste a permis d’associer l’architecture des deux phases en un ensemble cohérent, comme deux tours jumelles visibles dans l’axe de la rue Serge Garant, mais également de reproduire une face courbe légèrement redessinée et exprimée en plaques de verre transparentes et décalées.

Dans un deuxième temps, pour s’harmoniser au côté ville, la silhouette du centre-ville de Montréal a été portée à la verticale et assemblée à la face courbe. Il en résulte une volumétrie semblable à la phase I, mais avec une architecture distinctive et cubique. Le va-et-vient de la projection aléatoire des cubes, les « pops », rappelle immédiatement les différents immeubles qui composent l’horizon de la ville. À l’image de l’icône « Habitat 67 », il est possible d’associer un, deux ou trois cubes sur un ou deux étages pour composer un appartement distinctif et malléable en fonction des besoins des acheteurs.

 

Une frontière paysagère entre le bâti et le récréatif

Au sol, le paysage se déploie en reprenant le même dualisme. Tout près des berges, le fleuve prend une grande importance dans la définition de l’architecture de paysage du site. De façon à s’approprier la courbure inversée du hall et sa résonnance dans la forme de la piscine, une ligne de rivage nouvelle et imaginaire est superposée au site. Cette ligne devient une bordure délimitant une portion “terre”, où s’implantent les tours, et une portion “fleuve”, où se retrouvent les éléments ludiques tels que la piscine extérieure chauffée et la piste cyclable. Ainsi deux paysages se côtoient : l’un, tout en verdure où se retrouvent les éléments bâtis et l’autre, fluvial, où une figure ondulatoire compose l’ensemble.

La tour de 32 étages compte 240 unités d’habitations qui comprennent entre une et trois chambres, avec une superficie allant de 600 à 3 000 pieds carrés, et une hauteur de plafond variant entre neuf et onze pieds. Tous les espaces auront une fenestration spectaculaire, et seront positionnés de façon à maximiser les vues sur le paysage et à laisser pleinement entrer la lumière naturelle. Les espaces communs comprendront notamment une piscine intérieure et extérieure, un spa et un sauna, un studio de conditionnement physique ultra moderne, une salle de réception privée et un espace lounge.

Projets similaires