Office national du Film du Canada – Montréal (ONF)

Berceau de la culture cinématographique canadienne, le siège de l’Office national du film du Canada (ONF) occupe depuis 2019 les six premiers étages du majestueux Îlot Balmoral jouxtant la Place des arts au cœur du centre-ville de Montréal.

« Nous avons présenté quatre visions de ce à quoi un immeuble conçu spécifiquement pour une économie culturelle pourrait ressembler, et l’Îlot Balmoral a été choisi pour représenter la nature très dynamique et vivante du secteur », explique l’architecte Claude Provencher, cofondateur de Provencher_Roy. « Le Quartier des spectacles est un centre d’activité culturelle qui achève bientôt son mandat de revitalisation et de transformation du tissu urbain entourant la Place des Arts. »

Le siège social de l’ONF occupait des bureaux excentrés sur le chemin de la Côte-de-Liesse à Montréal depuis 63 ans. Pour continuer de faire rayonner l’économie créative de Montréal au Canada et à l’international, Provencher_Roy avait été missionné de déménager les quelques 400 employés de l’institution et de créer un tout nouveau lieu grandiose et lumineux tourné vers la création, la collaboration et les talents.


Architectes

Provencher_Roy

Photographie

Stéphane Brügger

Pays

Canada


Ville

Montréal


Client

Office nationale du film du Canada / Travaux Publics et Approvisionnement Canada


Superficie

Superficie 107 600 pi² répartis sur 4 étages, la mezzanine et le rez-de-chaussée


Année

2019


ONG-logo

La culture visuelle de l’ONF d’un étage à l’autre

Une volonté de l’ONF était de faire transparaitre dans ses nouveaux locaux sa riche histoire cinématographique et son lien avec ses employés et le public. Des murales ponctuent salles de réunion et espaces communs, illustrant certains des personnages les plus connus des œuvres de l’ONF. Différents équipements techniques désuets des anciens locaux situés sur la Côte-de-Liesse ont été récupérés et transformés en objets décoratifs que l’on peut retrouver un peu partout dans les étages. Le fameux logo de l’ONF qui était accroché à la façade des anciens locaux pendant près de 50 ans, le petit bonhomme stylisé surnommé « l’homme qui voit »,  a été relocalisé au rez-de-chaussée du Balmoral dans l’espace voué au public, « l’Espace ONF ».

Dans les étages, les espaces de travail sont à 80% à aires ouvertes. S’y greffent des salles de rencontre de toutes tailles à la personnalité distinctive permettant à tous de travailler et de faire des ateliers de création autrement. Chaque espace devient comme la métaphore d’un quartier où il fait bon se rencontrer. Les bureaux bénéficient de belles vues intérieures sur l’atrium rouge du Balmoral et des vues lumineuses vers les extérieurs, dont le centre-ville et le Mont Royal.

Des salles techniques innovantes

L’ONF est reconnu à travers le monde comme étant à l’avant-garde dans la création de films documentaires, d’animation, et d’œuvres interactives. Lieu de création par excellence, les espaces techniques ont été construits sur mesure : studios de tournage, salles de montage, salles d’enregistrement sonore, salles de bruitage, salles de visionnement, amphithéâtre de 150 places avec un système son Dolby ATMOS et espaces de réception.

Un effort tout particulier a été fait en acoustique et en stabilisation des espaces techniques afin de maîtriser la pollution sonore et les vibrations possibles du centre-ville, des occupants et des équipements du bâtiment qui viendraient nuire aux tournages mais aussi aux projections et aux enregistrements sonores. Ainsi, les studios de visionnement, de mixage et d’enregistrement ont été positionnés de manière à être détachés de l’enveloppe du bâtiment grâce à un corridor qui les sépare et de la structure au moyen de dalles flottantes. Les cloisons de ces locaux sont également doublées grâce à des blocs de béton et des cloisons en gypse. Le plafond acoustique est aussi désolidarisé de la dalle de l’étage et des sas sont installées à l’entrée de ces espaces.

Enfin, pour optimiser la qualité sonore à l’intérieur des salles, un traitement acoustique en revêtement de finition, comme des panneaux absorbants ont été installés aux murs et aux plafonds.

Lobby en transparence du Balmoral